About Cascades Recovery+

Cascades Recovery News

12 AOÛT 2011
CONSTITUTION DU GROUPE PAC NEXT POUR FAVORISER ZÉRO DÉCHET D’EMBALLAGE

Cascades Récupération inc. est l’un des membres fondateurs du nouveau groupe appelé PAC NEXT, dont le mandat est d’aider l’industrie de l’emballage à faire la transition vers un monde sans déchet d’emballage.

“Pour répondre à ce besoin urgent, un organisme fondateur de 31 membres a été constitué le 3 août afin de formaliser cette initiative nord-américaine en élisant des coprésidents et en établissant une série d’objectifs,” a annoncé le président et chef de la direction de PAC, James Downham.

L’objectif de PAC NEXT est de faciliter la convergence des idées et de trouver des solutions durables permettant d’atteindre l’objectif zéro déchet d’emballage. L’objectif se concrétisera à l’aide de processus transparents et d’une collaboration active des membres principaux de l’industrie, des agences gouvernementales et des ONG.

“L’objectif de PAC NEXT est de faciliter la convergence des idées et de trouver des solutions durables permettant d’atteindre l’objectif zéro déchet d’emballage. L’objectif se concrétisera à l’aide de processus transparents et d’une collaboration active des membres principaux de l’industrie, des agences gouvernementales et des ONG.” a ajouté M. Downham.

Dans la foulée du modèle du Consumer Goods Forum des coprésidents représentant les détaillants et les fabricants de produits de consommation, les présidents membres fondateurs de PAC NEXT sont Guy McGuffin, vice-président de l’emballage durable, Walmart Canada et Kim Rapagna, directeur du développement durable, Kraft Canada. Nina Goodrich, auparavant cadre dans l’innovation et le développement durable chez Alcan et Amcor s’est jointe à l’équipe à titre de directrice de programme de PAC NEXT.

Les membres fondateurs de PAC NEXT comprennent :

Gestion des matières mises au rebut

  • Cascades Récupération inc.
  • Covanta Energy Corp.

Détaillants

  • Marques Loblaw Ltée.
  • McDonalds
  • Safeway
  • Sobeys
  • TDL – Tim Hortons
  • Walmart Canada

Produits de consommation

  • General Mills
  • Ice River Springs Water
  • Kraft Canada
  • MolsonCoors Brewing Company
  • Aliments McCain
  • Nestle
  • P&G
  • Aliments PepsiCo Canada
  • TerraCycle
  • Aliments Ultima
  • Unilever

Fabricants d’emballage

  • Emballage Atlantic
  • Bemis
  • Emballage Jones
  • Emballage Hood
  • Norampac
  • O-I
  • Tetra Pak

Matières premières

  • La compagnie Dow Chemical
  • E.I. du Pont de Nemours et compagnie

Services auxiliaires

  • Schawk Canada

Gouvernement

  • Région de Peel
  • NGO
  • Product Stewardship Institute

Observateur seulement, non membre

  • WWF
  • 21 JUIN 2011
    CASCADES RÉCUPÉRATION INC. PARTICIPE À LA CONFÉRENCE SUR L’EMBALLAGE DURABLE DE WALMART

    Al Metauro, chef de la direction de Cascades Récupération inc. a été invité à participer à la cinquième conférence annuelle sur l’emballage durable, tenue le 21 juin 2011 à Toronto. La conférence s’adressait à plus de 1 000 participants de l’industrie de l’emballage, notamment des cadres, des gestionnaires consultants directement responsables du développement stratégique et de la surveillance des programmes de développement durable d’entreprises. Les conférenciers comprenaient David Cheesewright, président et chef de la direction, Walmart Canada, sur l’engagement à l’égard du développement durable de Walmart, ainsi que plusieurs autres conférenciers qui ont présenté des sujets comme l’intégration du développement durable à la culture organisationnelle, l’évaluation du cycle de vie et les prédictions pour les matériaux d’emballage durables.

    L’industrie de l’emballage a subi des pressions particulièrement intenses pour réduire le suremballage, améliorer la recyclabilité et minimiser les déchets. Al a contribué à cet important événement en soulignant dans son allocution à quel point la récupération des matières mises au rebut est vitale à la durabilité de l’emballage. Sans récupération, cela ne se produira tout simplement pas.
     

    “Au cours des 20 dernières années, s’il y a une chose que nous avons apprise, c’est qu’avant d’être en mesure de récupérer les matières mises au rebut du flux des déchets, il faut qu’il y ait une quantité adéquate de matières pour stimuler la récupération. Ce n’est que le premier pas : une fois les matières récupérées, il faut les transformer en autre chose. C’est insensé de collecter des matières, si elles ne sont pas réutilisées ou transformées en nouveaux produits. Fabriquer de nouveaux produits est une excellente option, toutefois s’il n’y a pas de marchés finaux pour les acheter, le cycle s’en ressentira au point de se désintéresser de la collecte des matières. Vingt ans plus tard, il n’est plus problématique de collecter d’innombrables matières. Cascades est un bon exemple de société qui a réussi à utiliser des matières récupérées pour fabriquer du papier et des emballages. Aujourd’hui, le papier est récupéré à un taux fort élevé (environ 70 %) en raison des usines de papier comme Cascades dont la demande pour l’utilisation du papier récupéré est tout aussi élevée.”

    Les directeurs de marque, les fabricants et producteurs d’emballage désirent tous la même chose : produire des emballages et des produits verts. En d’autres termes, toutes les mesures prises et toutes les activités déployées sont axées sur la fabrication de produits écologiques utilisant entre autres des matières de récupération. Il faut également penser au sort réservé à ces matières lorsqu’elles ne sont plus utiles et destinées à être mises au rebut.

    En réalité, le consommateur est la première et dernière personne à toucher au produit. Seule cette dernière contrôle la destinée des matières. Plusieurs facteurs affectent sa décision quant au sort qu’il réserve au produit.

      Où se trouve le lieu de mise au rebut ? Le bureau ? La maison ? Le parc ?

      Existe-t-il un endroit ou un contenant pour placer les matières mises au rebut ?

      Existe-t-il des moyens pour collecter les matières mises au rebut ?

      Existe-t-il une utilisation finale pour ces matières ?

      Quel est le revenu potentiel ? Le revenu généré est-il suffisant pour couvrir le coût de l’ensemble du processus de récupération ?

      Ce processus est-il en place dans tous les espaces privés et publics ? Dans toutes les provinces ?

    Ce sont les conditions les plus courantes à respecter, et elles doivent surtout se retrouver dans tous les espaces. Si toutes ou la plupart des conditions sont respectées, le programme est plus susceptible de réussir.

    Même si l’emballage a été élaboré en tenant compte de la durabilité, le consommateur est le seul à décider où il va le mettre. S’il le place dans le contenant à déchets, tous les efforts déployés dans l’élaboration et la production du produit en vue de le rendre recyclable ont été inutiles.

    Nous devons agir. Nous devons travailler ensemble. Si nous fabriquons un emballage durable, celui-ci n’est pas conçu pour se retrouver dans un site d’enfouissement. Nous devons nous concentrer sur la façon de les épargner. Il faut garder à l’esprit que tous les espaces publics et privés consomment les mêmes produits et emballages. Quel que soit le programme utilisé pour récupérer les matières, il peut être utilisé dans tous les espaces, tout comme le “bac bleu” qui se trouve aujourd’hui dans plus de 90 % des ménages canadiens.

    À titre de principal producteur de papier et d’emballage, notre mission est de produire du papier et de l’emballage durables. Mais il faut aller plus loin et récupérer cet emballage après l’utilisation des consommateurs : il faut d’être Vert de Nature. En passant de la gestion des déchets à la gestion des matières mises au rebut, Cascades Récupération inc. continue à investir dans des opérations aptes à récupérer tous les emballages fabriqués à partir de plusieurs types de matières.

    Il reste beaucoup de travail à faire. Il faut standardiser les modes de fabrication des emballages et les types d’emballages à récupérer. La standardisation entrainera des systèmes de récupération rentables assurant la collecte continue des emballages pour les générations à venir. Il faut donc travailler avec nos pairs de l’industrie pour favoriser la récupération et sensibiliser les gens aux avantages que présente la récupération par rapport à l’enfouissement des matières mises aux rebuts. Nous savons que le travail sera rentable pour l’industrie : la réussite de Cascades en est la preuve.

    Déterminée à apporter sa contribution, Cascades Récupération inc. prend l’initiative de promouvoir le premier “Mois national de la récupération” annuel qui se tiendra au cours du mois de septembre. Nos fournisseurs, les détaillants et les épiciers sont encouragés à participer à cet événement en s’efforçant d’accroitre leur taux de récupération et de sensibiliser leur personnel sur les avantages de la récupération des matières mises au rebut. Une série de quatre affiches (une par semaine) sera distribuée aux fournisseurs participants, ainsi qu’une documentation supplémentaire pour mieux informer le personnel sur la bonne façon de récupérer des matières mises au rebut. Il est prévu que cet événement deviendra un événement annuel et que la participation augmentera au fur et à mesure que des fournisseurs de divers secteurs seront informés du “Mois national de la récupération.” De plus amples détails seront fournis sur la façon dont toutes les divisions de Cascades peuvent participer.

    20 OCTOBRE 2010
    METRO WASTE PAPER RECOVERY CHANGE SON NOM POUR CASCADES RÉCUPÉRATION INC

    Toronto, 20 octobre 2010-Metro Waste Paper Recovery Inc., un important joueur nord-américain dans l’industrie de la gestion des matières mises au rebut pour les secteurs industriels, commerciaux, graphiques et du commerce de détail change son nom pour Cascades Récupération inc. Cette actualisation s’explique par une propriété commune, une solide relation d’affaires et le désir de renforcer les liens.

    Comme membre de Cascades Groupe Produits Spécialisés, Metro Waste est devenue partie intégrante de la chaine d’approvisionnement de Cascades et soutient ses objectifs de développement durable et de produits responsables. Grâce aux systèmes de récupération, une gamme beaucoup plus large de matières est maintenant récupérée et transformée en papier et emballage. Selon Al Metauro, chef de la direction de Cascades Récupération inc. “pour tirer profit de cette direction et de notre relation avec Cascades, nous devons enfin rafraichir notre image; une image qui reflète le fait que le papier et l’emballage sont tellement au cœur de nos préoccupations, que lorsqu’il est mis au rebut, nous voulons le récupérer. Nous avons besoin d’un nom qui dit tout. Ce nom est Cascades Récupération inc.”.

    Pour Luc Langevin, président et chef de l’exploitation, Cascades Groupe Produits Spécialisés, “ce changement reflète mieux notre engagement à l’égard du développement durable. En investissant dans les forêts urbaines–les programmes de récupération–plutôt que dans les forêts traditionnelles, nous créons un modèle d’affaire durable qui crée des produits avec les matières recyclables tout en offrant au marché des produits de haute qualité ayant une faible empreinte environnementale”.

    Cascades Récupération inc. offre des services uniques en fournissant une approche complète qui gère le détournement des matières mises au rebut pour des usages autres que l’enfouissement ou l’incinération. Un plan personnalisé de récupération des matières est élaboré pour chaque client et présenté dans le cadre de Récupération …PLUSmc Le “PLUS” signifie que nous déployons tous nos efforts pour surpasser une simple “récupération,” en incorporant dans chaque processus d’affaires les efficacités du programme, nous assurant ainsi que tous les efforts sont faits pour trouver des utilisations avantageuses pour toutes les matières et valider les avantages d’utiliser des produits fabriqués avec des matières recyclables. “Contrairement aux sociétés de ramassage de déchets dont la principale activité est de transporter les déchets aux sites d’enfouissement, notre activité consiste à détourner les matières des sites d’enfouissement et à trouver des façons d’utiliser inlassablement les matières mises au rebut, en visant zéro déchet,” conclut Al Metauro.

    Comme membre de Cascades Groupe Produits Spécialisés, l’activité de Cascades Récupération inc. est de gérer les matières mises au rebut pour une grande gamme de clientèles des secteurs industriels, commerciaux, graphiques et du commerce de détail.

    Avec ses 23 centres de récupération, la société aide ses clientèles à atteindre leurs objectifs de développement durable tout en leur fournissant des méthodes de récupération rentable. Fondée en 1964, Cascades produit, convertit et met en marché des produits d’emballage et du papier tissu composés principalement de fibres recyclées.

    Cascades regroupe près de 12 500 employés qui travaillent dans plus d’une centaine d’unités d’exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe. La philosophie de gestion de Cascades est concrétisée par plus de 45 ans d’expérience en recyclage. Ses efforts continus en recherche et développement sont des forces qui lui permettent de créer de nouveaux produits pour ses clientèles.

    Les actions de Cascades se négocient à la bourse de Toronto sous le symbole CAS.